The Real BPEarthWatch   « Un grand jour pour la planète »

Donald Trump annonce un accord avec la Turquie pour le retrait des troupes de Syrie

Lundi 7 octobre 2019

Le président Donald Trump a annoncé qu’il retirerait les forces américaines de Syrie, permettant aux forces turques d’entrer dans le pays.

La Maison-Blanche a révélé la décision de Trump dimanche soir et le président a également partagé ses réflexions sur la question sur Twitter lundi soir.

« J’ai retardé ce combat pendant presque trois ans, mais il est temps pour nous de sortir de ces guerres sans fin ridicules, dont beaucoup sont tribales, et de ramener nos soldats à la maison « , a écrit Trump sur Twitter.

M. Trump a déclaré qu’il permettrait à la Turquie de s’engager en Syrie, malgré l’alliance américaine avec les Kurdes de la région. En retour, a-t-il dit, la Turquie prendrait tous les terroristes d’État islamiques capturés.

La Maison-Blanche a annoncé l’accord après que Trump eut parlé avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

« La Turquie sera désormais responsable de tous les combattants de l’ISIS (État Islamique) dans la région capturés ces deux dernières années à la suite de la défaite du « califat » territorial par les États-Unis « , a déclaré la Maison-Blanche dans un communiqué.

Trump a tenté de retirer ses troupes de Syrie depuis la destruction de l’Etat islamique, mais a dû faire face à une forte résistance.

Jim Mattis, le premier secrétaire à la Défense de Trump, a démissionné en décembre pour protester contre la décision du président de retirer ses troupes de Syrie.

La décision de Trump a suscité des critiques de la part de certains membres de l’establishment de la politique étrangère, car ils estiment que les Kurdes méritent d’être protégés par la Turquie, en raison de leurs efforts pour combattre l’État islamique.

L’ancien ambassadeur aux Nations Unies Nikki Haley a critiqué Trump sur Twitter lundi après son annonce.

Un mot de l’éditeur de Québec News

Note : Nikki Haley (ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU) est une va-t’en-guerre notoire, une marionnette des faucons présents aux Pentagone et parmi bien des politicien(ne)s américain(e)s.

Donald Trump avait promis de mettre un terme aux guerres sans fin au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde. Aujourd’hui il fait un geste concret pour mettre un terme aux massages inutiles de milliers et de millions d’êtres humains, ainsi qu’aux milliers de soldat(e)s américain(e)s.

Qu’en disent les médias aujourd’hui ??? Et on le condamne à tour de bras pour sa décision, ceux-ci considèrent que les guerres sans fins sont nécessaires pour les États-Unis, pourquoi ? $$$ ??? Je vous laisse le soin d’y réfléchir quelque peu… Pourquoi la vie des gens qui subissent les guerres américaines depuis des décénies ne va pas un sous ??? Et les médias s’allient tous contre Trump à nouveau ???

Eux également n’ont aucun respect pour la vie… Ces journalistes sont en quelque sorte des ordures de sociétés, des traîtres de la vie,  ils n’ont qu’à prétexter qu’ils n’ont pas le choix, car ils doivent bien gagner leur vie ($$$), même si d’autres doivent la perdre, quelle lâcheté…, très bas de gamme ces gens-là. TVA, Radio Canada ne font pas exception à la règle, ils sont devenus des organes de PROPAGANDE pour le Nouvel Ordre Mondial tout simplement. Si vous êtes du genre mouton, vous vous laisserez lessiver le cerveau par leurs ordures, et si vous êtes un peu allumé(e)s et chercheurs ou chercheuses, vous saurez que leurs nouvelles ne vaudront pas plus que du papier de toilette utilisé après une « diarrhée », c’est de la merde…

Exemple de journaliste qui est pris de la diarrhée cérébro-verbale : Luc Lavoie… cela vous dit quelque chose ? Il est le parfait exemple…