PressTV Français

Vendredi le 11 janvier 2019

Le journal panarabe Raï al-Youm vient d’écrire qu’il se pourrait bien que Poutine influe sur les élections législatives israéliennes, pas forcément par une intrusion électronique, mais plutôt par une influence exercée sur le million d’Israéliens qui vivent en Russie.

Car selon ce journal, Poutine a tendance à refouler sa colère et à se venger au moment opportun des coups bas qu’on lui a fait et Netanyahu lui en a fait un paquet depuis le début la présence militaire russe en Syrie.

En effet, selon Raï al-Youm, il n’y a aucun doute qu’il existe actuellement des tensions dans les relations russo-israéliennes et la cause en est que 15 militaires russes ont été tués dans une attaque du régime israélien lancée sur des positions syriennes tout près de la base aérienne russe de Hmeimim.

Mais il faut le dire, on ne pensait pas que ces différends arriveraient jusqu’à un point où les responsables israéliens accuseraient leurs homologues russes d’ingérence dans les élections législatives israéliennes.

Cependant, il faut dire que les Russes ont tout de même plus d’une raison de se venger d’Israël et de renverser le pouvoir actuel détenu par le Likoud et par Benjamin Netanyahu.

Le chef du Shin Bet a déclaré que des forces étrangères tentaient de s’immiscer dans les élections législatives à venir, en faisant une allusion directe à Moscou.

Le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a réagi très rapidement à ces déclarations de Nadav Argaman en annonçant que Moscou n’avait jamais tenté de s’infiltrer dans les élections organisées dans un autre pays.

Israël accuse la Russie (Voir article)

Les personnes qui connaissent Vladimir Poutine de près disent de lui que c’est quelqu’un qui sait retenir sa colère, mais qui cependant est rancunier. En effet, il n’oubliera pas les offenses que les autres lui ont faites et il choisira le moment opportun pour se venger.

Netanayhu a insulté Poutine lorsqu’il a envoyé ses chasseurs bombarder des bases situées près de Hmeimim et il a même menacé de reproduire des actions similaires.

Il est vrai que Poutine a réagi à l’incident en livrant à la Syrie des S-300, mais selon Raï al-Youm, il se pourrait très bien aussi que le président russe cherche à se venger du Premier ministre israélien en s’immisçant dans les élections d’avril, qui pourraient être décisives pour ce dernier.

La Russie a plus d’une corde à son arc pour porter préjudice à Israël. Il ne pourrait pas seulement s’agir d’une intrusion présumée par voie électronique dans ses élections, mais aussi d’une influence exercée sur le million de ressortissants israéliens qui vivent en Russie.

Selon Raï al-Youm, la question qui se pose à présent est donc le fait de savoir si Poutine parviendra à écarter du pouvoir Netanyahu, comme, à en croire certains, il l’aurait fait avec Hillary Clinton?

Affaire À suivre…

Source : PressTV Français